1. ⛳️ Le parcours

Cette page, découpée en 4 grandes étapes, te permets de découvir le parcours complet d'une personne voulant se contracepter(potentiellement, toi 😉).

Prends le temps de lire chaque section pour comprendre les pré-requis, la marche à suivre, la mise en pratique et le suivi. Si besoin, il y a aussi le processus pour arrêter (oui, cette méthode est réversible).

📚️ Étape 1 : Je me prépare

a. Je me renseigne

Pour bien commencer, il va falloir t'informer.
Ça tombe bien, tu es au bon endroit pour ça ! 👏

Dans les grandes lignes, tu vas utiliser la chaleur de ton corps pour stopper le processus de création des spermatozoïdes. Et oui, en remontant tes testicules (elles se trouvent dans tes bourses) vers ton corps, elles passent de 35° à 37°. Et là, magie 🪄, la spermatogènése s'arrête.

Pour aider cette remontée, il existe diverses solutions. Celle mise en avant par ce site c'est un anneau en silicone. Maintenu à la base de ton pénis, il doit être porté tous les jours pendant au moins 15 heures.

C'est un peu contraignant au début, mais très vite on ne le sent plus. Un peu comme un bracelet au poignet ou une paire de lunettes.

Pour aller plus loin, le mieux c'est d'ouvrir ce lien*En cours d'écriture, le lien sera bientôt disponible et d'en apprendre plus sur la contraception thermique et son fonctionnement.

Rappel

La contraception thermique permet de devenir stérile (et c'est réversible), mais ne protège pas des MST*Maladies Sexuellement Transmissible. Pour cela, il faut recourir à d'autres méthodes (préservatifs par exemple).

b. Je me fais accompagner

La contraception est un sujet sérieux. Il est donc important pour toi de te faire accompagner dans cette démarche. Pour cela, il te faudra trouver un.e médecin ou un.e professionel.le de santé (urologue, andrologue) prêt.e à te suivre.

C'est cette personne qui te préscrira une ordonnance.

Bon, on ne va pas se mentir, aujourd'hui encore trop peu de médecins connaissent réellement cette méthode. Alors si tu tombes sur quelqu'un.e de réticent, ou qui prône la dangerosité voire la non-existance de la contraception thermique, libre à toi d'argumenter ou d'aller trouver quelqu'un.e d'autre. Dans tous les cas, tu finiras par trouver quelqu'un.e de curieux.se. D'autant plus si tu sais de quoi tu parles et de pourquoi tu veux le faire.

Il y a
quelques contre-indications à garder en tête.
N'hésite pas à lui demander son avis.

c. Je fais mon premier spermogramme

Il permet de contrôler si tu es fertile ou non.

⚠️ Attention
Il se peut que tu sois déjà stérile. Il faut te préparer à cette éventualité là pscychologiquement. Sois sûr d'être prêt et soutenu.
Ce sera aussi ton spermogramme de référence pour suivre l'évolution de ta contraception. Pour faire un spermogramme, il te suffit de prendre un rendez-vous dans un laboratoire, muni de ton ordonnance.
Plus d'info sur la page 📜️ Ordonnances.
Si le résultat de ton premier spermogramme a :
  • une concentration en spermatozoïdes supérieure à 15M/mL
  • une mobilité supérieure à 32%
alors c'est bon, tu es fertile, tu peux continuer.
Par contre, si les valeurs n'atteignent pas ces paliers (définis par l'OMS), la contraception thermique est déconseillée, il te faudra demander l'avis d'un.e professionnel.le de santé.

d. Je choisis mon outil de contraception

Ça y est, le moment de s'équiper est arrivé. Il y a plusieurs dispositif de contraception thermiques disponibles (anneau, jockstrap, slip chauffant) mais ici on va parler principalement de l'anneau.

Pour trouver le tien, un outil est disponible sur cette page : 📏 AnoTaille.
Tu prends tes mesures, tu les rentres dans l'outil et voilà, il t'indique l'anneau qu'il te faut. 😃

👌️ Étape 2 : Je débute

a. J'apprends à mettre l'anneau (et à l'enlever)

Il y a différentes façon d'apprendre à le mettre. Tu peux choisir celle qui te convient le mieux.

Version texte
Version vidéo
Maintenant que tu sais enfiler ton anneau, il est important de t'assurer que tu le fasses correctement. Pour cela il faut :
  • que l'anneau touche le pubis (partie au dessus du pénis) et le périnée (partie entre le scrotum et l'anus)
  • et que tes deux testicules se trouvent toujours au dessus de l'anneau (tu peux effectuer une légère pression au niveau de ton pubis pour les sentir en position haute)

Avec le temps, ces gestes deviendront de vrais automatismes. C'est normal de tatonner un peu au début.

b. Je porte un anneau adapté

Il se peut que l'anneau soit :
  • trop grand : il ne tient pas bien en place, il bouge ou un testicule redescend règuliérement en dessous en passant au travers.
  • trop petit : il va causer des irritations sur la peau, il va être source de douleurs ou il empêche tes érections de se résorber naturellement.
Si tu es dans ce cas là, alors il te faut changer d'anneau très rapidement. Car un anneau mal adapté à ta morphologie est contre-productif voir même dangereux, dans la mesure où il met en péril l'efficacité de ta contraception et peut mener à des complications.

Tu le portes toute la journée, tous les jours, alors autant choisir une solution confortable. Un anneau adapté, de bonne taille, ne glisse pas et ne serre pas. Au bout de quelques jours, tu ne sentiras même plus si tu le portes ou non.

c. Je porte l'anneau 15h / jour

Pour que la méthode de contraception thermique soit efficace, il faut maintenir les testicules à 37°, 15 heures par jour.

Toutefois, il est important que tu commences en douceur. Tu peux le porter 2 heures le premier jour, puis 4 heures le suivant et ainsi de suite. L'important ici, c'est que tu écoutes ton corps. La sensation de porter un anneau et d'avoir ses testicules remontées peut être un peu génante ou inconfortable au début donc laisse le temps à ton corps de s'y habituer progressivement.

Une fois que tu le portes 15 heures par jour, c'est primordiale que tu respectes cette durée. Sans ça la méthode ne fonctionne pas. 15 heures, c'est la durée moyenne nécessaire pour que la spermatogenèse soit ralentie suffisament pour passer sous le seuil contraceptif (spermatozoïdes <1M / mL). Comme c'est une moyenne, il se peut que pour toi ce soit un peu moins ou un peu plus. L'unique façon que tu as pour savoir ça, c'est tes résultats de spermogrammes. C'est eux qui sont sources de vérité sur l'efficacité de ta contraception. Il est recommandé de le porter 15 heures par jour, de préférence pendant les heures d'éveil. Tu le mets au réveil, tu l'enlèves quand tu t'endors. Les 15 heures n'ont pas forcément besoin d'être successives, tu peux l'enlever pour te baigner ou pour faire l'amour par exemple. Mais il est important que les heures où tu l'enlèves soient rattrapées dans la même journée. Il se peut donc que tu t'endormes avec ton anneau et que tu l'enlèves pendant la nuit pour atteindre les 15 heures. Il n'est pas possible de louper une journée.

En résumé
C'est 15h/24 et 7j/7.

La moyenne de 15 heures par jour permet d'atteindre le seuil de contraception défini par l'OMS à savoir 1 million de spermatozoïdes par millilitre (oligospermie sévère). Il est aussi possible de le porter un peu plus longtemps, par exemple 17 heures, pour atteindre 0 spermatozoïde (azoospermie). Bien sûr, cela dépend de chaque individu. Il n'est ni utile, ni recommandé, de le porter plus de 17 heures par jour.

d. Je me responsabilise (et je fais attention)

Choisir de se contracepter c'est aussi accepter les responsabilités qui viennent avec. Pour ça, il est très important de respecter la méthode.

Si tu le portes moins de 15 heures sur une tranche de 24 heures, tu l'oublis ou le perds, l'anneau glisse, tu le retrouves mal placé ou si un testicule est descendu au travers alors il va falloir agir. À ce moment là, la contraception n'est plus garantie. Aussi, tu ne peux pas porter l'anneau 18 heures pour compenser de l'avoir porté 12 heures la veille. Il s'agit bien de 15 heures par tranche de 24 heures.

Si tu es dans une de ces situations il te faudra recommencer un nouveau cycle et repartir du début, c'est le plus sûr. C'est à dire attendre 3 mois et valider avec un spermogramme, puis un second trois semaines après que le seuil de contraception est de nouveau atteint. Pendant cette période, il faudra penser à avoir des rapports protégés en utilisant une autre méthode de contraception (par exemple, des préservatifs) car ta stérilité n'est plus garantie. Il est très important d'informer et d'en parler avec ta.tes partenaires pour qu'elle.s puisse.nt faire des choix éclairés et consentis.

🔎️ Étape 3 : Je fais mon suivi

a. Spermogramme de contrôle à 3 mois

Ça y est, trois mois se sont écoulés. Tout s'est bien passé. Il est temps de faire un spermogramme de contrôle (comme on a vu sur la page des ordonnances).

Il te suffit alors de prendre rendez-vous dans un laboratoire d'analyse médicale et de t'y rendre avec ton ordonnance, ta carte vitale et ta mutuelle (si tu en as). Un spermogramme coûte en moyenne 30€ mais il est remboursé à 100% si tu as une mutuelle.

Avant un rendez-vous, il est nécessaire de respecter une période d'abstinence comprise entre 2 et 7 jours. Si tu veux avoir des résultats fiables et pouvoir les comparer entre eux, il est conseillé de garder la même durée d'abstinence à chaque fois (par exemple, 3 jours). N'hésite pas à te mettre un petit rappel pour ne pas oublier.

Dans les jours qui suivent, tu vas recevoir les résultats. Tu dois être passé sous la barre des 1 million de spermatozoïdes par millilitre (<1M/mL). Si ce n'est pas le cas, tu peux attendre encore un peu ou augmenter ton temps de port journalier (15h+). Le mieux est de demander l'avis d'un.e professionnel.le de santé.

b. Spermogramme de validation à 3 mois et 3 semaines.

Ce deuxième spermogramme de validation vient confirmer que tout se passe bien. Tu es toujours sous la barre des 1 million de spermatozoïdes par millilitre (<1M/mL) ?
  • Oui : c'est parfait, on continue !
  • Non, alors le mieux est de demander l'avis d'un.e professionnel.le de santé.

c. Spermogrammes réguliers

Ces spermogrammes te servent de checkpoints. Ils permettent de t'assurer que ta contraception fonctionne bien dans la durée, que la manière dont tu portes l'anneau est efficace et règulière.
Tu peux les espacer à un tous les deux mois si besoin. Ce qui est vraiment important c'est que tu sois toujours sous la barre des 1 million par millilitre (<1M/mL).

⏱️ Étape 4 : Je décide d'arrêter

a. J'enlève l'anneau

Il n'est pas recommandé d'utiliser la méthode thermique plus de 4 ans de suite. Cela est dû au fait que la plus grand étude menée était de 4 ans seulement. Au-delà, la reversibilité n'est plus garantie. Par contre, c'est possible d'arrêter pendant un an, en choisissant une autre méthode puis d'y revenir ensuite et recommencer un nouveau cycle.

Tu veux concevoir un enfant, faire une pause ou simplement changer de méthode, qu'importe la raison qui te décides à arrêter, il faut que tu saches que dès les premiers jours où tu enlèves l'anneau, la production de spermatozoïdes reprend. Il est donc important d'utiliser une autre méthode pendant tes rapports (par exemple, des préservatifs) et d'en parler à ta.tes partenaires.

Tu peux retrouver un niveau normal de fertilité après l'arrêt entre 3 mois (= 1 cycle de spermatogenèse) et 6 mois (= 2 cycles de spermatogenèse). Bien sûr cette durée varie entre les individus. Pour ton cas personnel, la seule réponse fiable est d'effectuer un spermogramme. Compare les résultats de celui-ci avec ton tout premier pour voir si les paramètres spermiques sont de retour à la normal (quantité, mobilité, qualité).

Si tu arrêtes dans le but de concevoir un enfant il est recommandé d'attendre 6 mois au minimum, d'effectuer un spermogramme et de consulter ton.ta médecin traitant pour qu'il le valide. C'est une précaution supplémentaire mais nécessaire pour t'assurer que tes spermatozoïdes sont de bonnes qualité.